Dans un village médiéval préservé sur les rives de l’Allier, les 5 hectares du parc floral d’Apremont offre au visiteur une visite bucolique enchanteresse. Créé et ouvert au public par Gilles de Brissac en 1976, ce lieu est inspiré du célèbre jardin de Vita Sackville-West en Angleterre. Agrémenté d’un étang, d’une cascade chantante, de pelouses, de massifs d’arbres, d’arbustes et de fleurs, il abrite aussi des « folies » construites dans l’esprit de la seconde moitié du XVIIIe siècle. Œuvres du peintre-architecte Alexandre Sérébriakoff, celles-ci donnent au lieu un caractère unique : le « Pont-Pagode » qui transporte le visiteur en Chine, le « Pavillon Truc » qui présente des décors évoquant la splendeur de l’Empire Ottoman et le « Belvédère » d’inspiration russe et surplombant la rivière. À l’intérieur, huit panneaux racontent le voyage autour du monde de la famille Pulcinelli. Véritables trésors, ils ont nécessité plus de 10 ans de travail.

La création et l’ouverture du parc ont nécessité de nombreux travaux d’aménagements aujourd’hui invisibles. Privilégié, à l’écart du reste du monde, ce lieu est vivant et évolue avec le temps : au printemps, les glycines chinoises et japonaises nous entraînent sous une voûte odorante… Particulièrement pensé, entretenu et valorisé, sa découverte s’accompagne de celle des écuries qui abritent une collection de calèches du XIXème siècle ayant appartenu à la famille des propriétaires et une série de maquettes en bois signées par le dessinateur Caran d’Ache.

Visites

Activités

Horaires

Tarifs

Autres informations