Entre Tours et Le Mans, Thierry Juge poses ses valises au prieuré de Vauboin il y a près de 29 ans. Son objectif est alors d’y recréer un jardin médiéval, un Hortus Conclusus, où se mêlent symbole et nature. Près du logis du Pont, édifié en 1623 pour un juriste fermier de la seigneurie de Beaumont, Germain Le Clerc, le jardin du prieuré de Vauboin se veut la représentation du paradis.

À l’est, on trouve deux jardins de buis sur lesquels Thierry Juge veille quotidiennement, un verger de cerisiers et un potager. À l’ouest, on découvre un cloître ainsi qu’un labyrinthe, lieux dédiés à la méditation et à la spiritualité.

Un ruisseau relie l’ensemble et entoure la maison. Depuis près de 30 ans, le premier espace vit, se crée et se recrée sous l’œil attentif de son propriétaire. Les multiples buis accompagnent le promeneur dans son ascension dont l’apogée lui offre une superbe vue sur cet ensemble harmonieux.

Aujourd’hui, le prieuré de Vauboin reçoit les visiteurs sur rendez-vous. Thierry Juge, son créateur-jardinier, souhaite que le visiteur découvre seul cet endroit cher à son cœur. Pour lui, la découverte doit s’effectuer en solitaire : c’est, pour lui, le seul moyen d’accéder à toute la symbolique du lieu.

Galerie photo des Jardins du Prieuré de Vauboin

Visites

  • Visites individuelles guidées sur demande
  • Visites groupes guidées sur demande
  • Langues disponibles
    • Parlées : Français

Activités

Horaires

Tarifs

Autres informations

Labels

  • Jardin remarquable
    Jardin remarquable