Situé dans la Sarthe, le premier donjon de Ballon est construit par le comte du Maine Guillaume Ier de Bellême en 1005. Tentant d’agrandir leur territoire, les Normands font d’abord face à ce puissant obstacle mais Guillaume le Conquérant parvient à s’en emparer en 1064. Réputée imprenable, la forteresse change 25 fois de propriétaires au cours du XIe siècle : alliée des Anglais, la famille Chaources réussit finalement l’exploit de la conserver pendant près de 300 ans à partir du XIIe siècle. Lorsque le roi de France Philippe-Auguste parvient à la reprendre à son ennemi Jean sans Terre, il ordonne son démantèlement. Pourtant, son importance stratégique est telle qu’il en décide aussitôt la reconstruction.

Livré aux brigands pendant la Guerre de Cent Ans, le donjon de Ballon est occupé par un certain Robert le Mareschal. Celui-ci fait régner la terreur dans toute la région ; vols et rançons s’arrêtent finalement avec l’arrivée du valeureux Du Guesclin. De nouveau, Français et Anglais se disputent la forteresse ; elle sera définitivement conquise par les compagnons d’armes de Jeanne d’Arc.

Au XVIe siècle, la terre de Ballon est vendue aux enchères. Écuyer bourguignon, Jeanot d’Ynurse s’en porte acquéreur. Considérablement réduite par le développement de l’artillerie, l’importance de la forteresse décline peu à peu… Elle connaît enfin une période pacifique jusqu’à ce qu’une foule s’attaque férocement à ses propriétaires le 21 juillet 1789. Décapités, leurs têtes se baladent au bout d’une pique dans tout le village. L’un des assassins est le dernier Français à subir le supplice de la roue.

Aujourd’hui, les visiteurs découvrent au donjon de Ballon l’histoire mouvementée d’une forteresse au cœur de toutes les guerres qui ont marqué notre Histoire. On peut y voir une impressionnante salle des Gardes, une belle salle à manger, la chambre où le roi Henri IV a fait halte et une chambre dite « Philippe-Auguste » qui occupe toute la surface de l’édifice. Aussi, le donjon est désormais entouré de jardins créés dans les années 1960 par Jean Guéroult. Classés « Jardins Remarquables », ils présentent plusieurs espaces distincts : l’allée des tilleuls, la cour des lions, la motte panoramique, le damier, la roseraie et le jardin clos médiéval.

Galerie photo du Donjon de Ballon et son jardin

Visites

  • Visites individuelles libres
  • Visites individuelles guidées
  • Visites individuelles guidées sur demande
  • Accueil de groupes à partir de 10 personnes jusqu’à 30 personnes
  • Visites groupes libres
  • Visites groupes guidées
  • Visites groupes guidées sur demande
  • Durée moyenne de la visite de groupe : 60'h
  • Langues disponibles
    • Parlées : Français, Anglais
    • Panneaux : Français

Activités

Horaires

Tarifs

Tarif indiv. enfant 7-17 ans

Gratuité Gratuit pour les personnes handicapées et leur accompagnateur

Tarif groupe adulte Contact: 06 07 17 45 93 ou par email

Autres informations

Mode de paiement

  • Chèques bancaires et postaux
  • Espèces

Accès

  • Autoroute à 4 km
  • Gare SNCF LE MANS à 23 km