Dernier des grands châteaux de la Loire en descendant le fleuve royal, Serrant est un monument privé et habité, témoignage de l’histoire mais aussi lieu animé où s’y déroulent chaque année de nombreuses activités. Il présente un ensemble d’objets et de meubles particulièrement précieux et varié, à commencer par sa bibliothèque qui garde entre ses solides étagères en chêne des ouvrages absolument remarquables : on y découvre par exemple la première édition complète de l’Encyclopédie de Diderot et D’Alembert, ou encore les Fables de la Fontaine illustrées par Oudry. En visite libre ou en visite guidée, chacun pourra apprécier dans ce château d’Anjou de merveilleuses pièces qui gardent le souvenir du passage d’illustres personnages. La chambre Empire rappelle la venue de Napoléon et de Joséphine Bonaparte en 1808 tandis que la prestigieuse chambre de la Duchesse évoque le passage de la Reine-Mère d’Angleterre en 1981.Le château de Serrant est bâti à partir du XVIe siècle par la famille Brie qui fait appel à un architecte angevin spécialiste de la Renaissance, Jean Delespine.

Malheureusement, des déboires financiers conduisent à l’arrêt des travaux et à la vente du château. Il est finalement racheté en 1636 par Guillaume Bautru qui poursuit la construction de l’édifice en respectant scrupuleusement les plans originaux. Celui-ci fonde en outre la bibliothèque du château, inlassablement enrichie ensuite par les propriétaires successifs. Le chantier continue tout au long du XVIIe siècle, mené par ses enfants et petits-enfants. Entre autres, est ajoutée une majestueuse chapelle, fruit du travail conjugué des célèbres artistes versaillais Hardouin-Mansart, Le Brun et Coysevox. Le château est enfin terminé vers 1720, deux siècles après le début des travaux.

En 1749, le domaine est vendu entièrement meublé à une famille d’origine irlandaise, les Walsh. Ces derniers, bientôt anoblis Comtes de Serrant, préservent le château de la Révolution Française. En 1820, Théobald Walsh de Serrant crée l’actuel parc à l’anglaise. Par son mariage avec Valentine Walsh, le Duc de La Trémoïlle hérite du château. Son fils entreprend d’importants travaux dans les années 1890 : nouvelle distribution des salles et installation du confort moderne. La décoration intérieure est repensée mais le mobilier d’origine est conservé.

Aujourd’hui, Serrant est toujours habité par les descendants des La Trémoïlle qui continuent à œuvrer pour la préservation de ce patrimoine exceptionnel. Les propriétaires actuels redoublent d’efforts chaque année pour faire connaître leur joyau aux petits et aux grands, à travers des visites animées, contés ou théâtralisées, de jour ou en nocturne, générales ou plus spécialisées (sur les arts décoratifs et le mobilier par exemple). Les enfants peuvent aussi profiter des traditionnelles manifestations devenues incontournables au château de Serrant : festival de jeu de rôles, chasse au trésor, chasse aux œufs ou encore Halloween.