Citadelle imprenable alliant la grâce de la Renaissance et la puissance de l’architecture médiévale, la forteresse de Montreuil-Bellay est un Monument Historique privé, habité par la même famille depuis 1822 et riche d’un précieux mobilier transmis de génération en génération. Fait assez rare, elle a conservé l’ensemble de ses éléments défensifs, constituant ainsi un précieux témoignage de l’architecture du Moyen Âge. La visite du château se conjugue avec la dégustation et la vente des vins du domaine en AOP Saumur fréquemment récompensés pour leur qualité toujours appréciée. Pour un séjour de plusieurs jours dans la ville close de Montreuil-Bellay, un hôtel du XVIIe siècle est également proposé aux visiteurs avec vue sur le château : le Relais du Bellay. La première citadelle est construite au XIe siècle par le célèbre Foulques Nerra, Comte d’Anjou, sur les fondations d’un oppidum romain. Le château de Montreuil-Bellay gagne rapidement sa réputation de place imprenable sur le front des luttes entre le trône d’Angletere et la couronne de France. Au XVe siècle, il connaît d’importantes transformations avec l’édification des logis des chanoines, de la collégiale, de la barbacane et du châtelet. Guillaume d’Harcourt, époux de Yolande de Laval -la bellesœur du Roi René- est à l’origine de l’édification du château neuf, géant de tuffeau, fin et élégant, dont la construction débute en 1485.

Parmi les propriétaires du château de Montreuil-Bellay, Geneviève de Condé, duchesse de Longueville et cousine de Louis XIV, figure parmi les plus illustres. Instigatrice de la Fronde avec son frère, le Grand Condé, elle est contrainte par le Roi-Soleil à l’exil derrière les murailles de cette prison dorée. Le point d’orgue de la visite du château est la découverte émouvante de la chambre de cette femme qui a marqué l’histoire par son fort caractère rompant avec les codes strictes de la cour

Montreuil-Bellay est une citadelle dont le destin est étroitement lié à l’histoire de France. Durant la Révolution Française, le château est réquisitionné et transformé en prison pour femmes monarchistes. Quelques années plus tard, il est acheté par un riche commerçant de Saumur dont la fille épouse le Baron Alexandre Adrien de Grandmaison, Officier de la garde de Charles X. Leur neveu, parlementaire de l’arrondissement de Saumur pendant près d’un demi-siècle, ouvre les portes de son château à près de 1200 soldats blessés lors de la Première guerre mondiale. La forteresse de Montreuil-Bellay appartient à la même famille qui s’efforce de l’entretenir pour en partager l’histoire glorieuse et la beauté. Protégé par 600 mètres de muraille et 13 tours de flanquement, ce château vous transporte dans les pas de l’histoire à la découverte d’une exceptionnelle cuisine à foyer central du XVe siècle ou encore dans les caves voûtées qui supportent le château et dans lesquelles a été intronisée l’étonnante Confrérie des Chevaliers du Sacavin en 1904. Enfin, le parcours du chemin de ronde et la balade des jardins permettent d’apprécier la vue sur la ville fortifiée et sur le Thouet, rivière qui serpente paisiblement en contrebas.