Détails de l'événement

Cet événement s'est terminé le 29 juin 2019


Dans le parc de 80 ha du château de Bouges dessiné par les paysagistes Duchêne, père et fils, Cécile Le Talec propose une sculpture-volière dédiée aux faisans de collection. Cette volière ou « faisanderie » fait référence aux élevages du 18e siècle ainsi qu’aux fabriques des parcs de la même époque.

Cécile Le Talec, dans le prolongement de son travail d’artiste, propose un projet de sculpture-architecture dédiée aux oiseaux, s’inscrivant dans le parc de 80ha dessiné par les paysagistes Duchêne, père et fils : une « sculpture-volière» ou « faisanderie », en référence aux élevages du XVIII°s mais aussi aux fabriques des parcs de la même époque habitera les lieux. La volière sera avec une série de nichoirs à oiseaux, œuvres d’une cinquantaine d’artistes rassemblées par Mathieu Mercier. Les nichoirs, dans les arbres, proposeront un parcours promenade dans le parc monument historique et jardin remarquable. La forme de la sculpture–volière de Cécile Le Talec découle des enregistrements sonores relevés dans le parc, plutôt de nuit : bruits d’animaux, de la forêt, du vent, chants d’oiseaux…

Galerie photo de l’évènement